• Mémoire DNAP

    l’Arctique et son potentiel onirique ; en quoi l’imaginaire social influence-t-il notre perception du territoire ?  // Notre perception au monde dépend de ce que l’on appelle la culture et notamment de l’imaginaire. Celui-ci fait partie de l’apprentissage que nos aînés nous ont inculqué dès l’enfance et par lequel découle une morale nous permettant de nous adapter au mieux à notre environnement direct en respectant les règles de l’ethnie, du groupe sociale, auquel nous appartenons. Ces données participent, au même titre que la science, à mieux comprendre ou du moins mieux appréhender le territoire. Bien sûr en fonction des croyances, des religions et du passé de chaque ethnie, le monde n’est pas perçu de la même manière. Le territoire, bien que définie par des informations raisonnables, est accompagné d’une vision subjective participant à la vie de la société. C’est donc sur ce sujet que j’ai choisi d’orienter mon écrit et ce, en m’intéressant particulièrement à l’Arctique, à la perception de cet espace par l’une de ses ethnies que sont les Inuit puis en la mettant en regard à notre vision européenne, lorsque au fil des siècles le fantasme animé par l’exotisme se confronte à la réalité.
  • L’expérience de Milizac

    L’expérience de Milizac est un évènement artistique de Land Art ayant pour ambition de mailler le territoire français et de faire découvrir le paysage et les acteurs de certains lieux parfois oubliés. Ce projet accueille quatre équipes d’artistes originaire de pays limitrophes à notre hexagone (Angleterre, Allemagne, Suisse, Italie). L’expérience débutera par une résidence artistique nomade. En amont de la résidence, chaque équipe reçoit un itinéraire précis. Ces itinéraires sont la base de la communication de l’évènement. Véritable parcours d’expérimentations et de recherches dans les domaines de l’art notamment, l’itinéraire artistique sera l’occasion d’égrener et d’offrir à des « publics » différents (promeneurs, visiteurs, voisins, spectateurs,…) des oeuvres in-situ. Chaque équipe se dirigera au fil de son cheminement vers le village de Milizac, port d’attache et espace de rencontre, lieu de côtoiement entre les différents acteurs de cette belle expérience.
  • 50 pas

    Ce leporello a été élaboré suite à une expérience pédestre. Pour ce projet photographique, je m’intéresse aux abords de l’Escaut sur le canal de Saint-Quentin, et plus particulièrement à l’environnement qui s’y reflète. J’ai choisi de m’imposer une ligne de conduite : les photos sont prises à une intervalle de 50 pas entre l’écluse de Cantimpré et celle de Proville. Cette récurrence permet de mailler la partie du canal choisie. Redéfinir cette promenade par l’eau, son élément central et ainsi d’établir une cartographie imagée, à la limite de l’abstraction en fonction de la météorologie.
  • Lady Mountain

    création du logotype du groupe de musique rennais Lady Mountain. Illustration et mise en page de la pochette d'album en utilisant le Loculus d'Archimède
  • Laukinis Suo Dingo

    Réalisation d’une affiche et d’une pochette de vinyle illustrant l’album Laukinis Suŏ Dingo (chien fou) de la chanteuse lituanienne Alina Orlova. Illustration de chaque chanson comme un microcosme composant l’album.

  • Arctique

    Linogravures réalisées autour de cet espace géographique et des problématiques qu'il génère tel que le souhait de Shell d'y puiser certaines de ses ressources, celui de la Russie d'annexer une partie de sa surface et la fonte des glaces.
  • United in diversity ?

    Affiche réalisée suite à la réaction de certains pays européens face à la crise migratoire
  • Nuclear disasters

    Affiche réalisée pour le triste anniversaire des catastrophes nucléaires des centrales de Tchernobyl et Fukushima.
  • Systèma

    Cette typographie a été élaboré en plusieurs étapes : la première a été le tamponnage des lettres et des chiffres suivi de leur vectorisation pour ensuite leur appliquer une formule récurrente pour ainsi créer un ensemble de symboles à déchiffrer.
  • Mëtsa

    Création du logotype de la marque de monture de lunettes en bois Mëtsa, basée à Rennes.
  • Satellite

    Création de symboles pour les collections automne/hiver 2014 et printemps/été 2015, design de newsletters et déclinaison de l'identité de la marque de bijoux fantaisie Satellite basée sur Paris. // travail réalisé lors d'un stage chez Young & Rubicam Paris